Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Une "pomme de pin", c'est vraiment une pomme ?

pin sylvestre2Et non, une pomme de pin, ça ne se mange pas, parce que bien sûr, ça n'est pas une pomme! Le vrai nom de la pomme de pin, c'est le cône. Et c'est parce que le pin porte des cônes qu'il fait partie des conifères.

Alors est-ce un fruit quand même ? Pas au sens botanique! Le fruit est le résultat de la transformation de l'organe femelle de la fleur, appelé le carpelle. Le carpelle renferme les ovules, au sein desquels se trouvent les cellules sexuelles femelles de la plante. Après la fécondation de la fleur, les ovules se transforment en graines et les carpelles en fruits. Il y a donc des graines dans les fruits, puisqu'il y avait des ovules dans les carpelles de la fleur.  Seules les plantes qui ont des fleurs font des fruits!

Or le pin ne forme pas de fleurs mais des cônes. Les branches portent des cônes mâles qui fabriquent du pollen et des cônes femelles formés d'écailles insérées le long d'un axe. Chaque écaille porte deux gros ovules à sa surface. Les ovules ne sont donc pas enfermés dans des carpelles, ils sont nus. Pas de carpelles chez les conifères, donc pas de fruits ! Mais des ovules sur les écailles des cônes femelles, donc des graines dans les cônes, les "pommes" de pin !

Et pourquoi voit-on des cônes de couleur différente sur les branches du pin? Des verts, des bruns ? Des gros, des petits ?

cônes de pin

 Ce sont tous des cônes femelles mais d'âge différent. Ils ont tous une année d'écart : Les plus petits (indiqués par la flèche orange sur la photo) sont les plus jeunes, les cônes de l'année (on les appelle aussi "cônes de l'année"). Ils sont de petite taille et formés d'écailles claires, étroitement appliquées les unes contre les autres. Ces écailles portent les ovules en cours de maturation. Ce sont ces petits cônes qui sont pollinisés au printemps, les grains de pollen y sont déposés par le vent et y commencent leur germination. Tout s'arrête pendant l'hiver. 

Puis un peu plus bas sur la branche se trouvent des cônes de taille moyenne, un peu plus gros, aux écailles très serrées et collées entre elles, souvent de couleur verte. Ce sont les cônes de l'année précédente, dits aussi "cônes de 2ème année". Leurs ovules achèvent leur maturation au printemps, les cellules sexuelles femelles sont alors prêtes à l'intérieur des ovules. Les grains de pollen arrivés l'année précédente achèvent leur tâche : amener les cellules sexuelles mâles jusqu'aux cellules sexuelles femelles. Il y a alors fécondation dans ces cônes lorsque les cellules sexuelles fusionnent. Un embryon (jeune pin) commence son développement dans la graine en construction. Le reste de l'année voit la maturation des graines, par transformation des ovules fécondés.

Enfin, les cônes les plus gros et les plus bas sur la branche sont bruns, lignifiés ("durs comme du bois"). ce sont les plus v ieux ("cônes de 3ème année"). L'écartement des écailles permet la libération des deux graines ailées matures que porte chaque écaille. La reproduction du pin est donc complexe et s'étale sur deux années entières, avec la succession de 3 stades de maturation des cônes femelles. Les cônes mâles sont eux fabriqués chaque année et ne vivent que quelques semaines.