Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

L'euphorbe petit-cyprès, une belle mystérieuse

Euphorbia cyparissias1L’euphorbe petit-cyprès (Euphorbia cyparissias, Euphorbiacées) est une petite plante des bords de chemin. Elle doit son nom de « petit cyprès » ou « faux cyprès » à ses feuilles étroites, sessiles, d’un vert bleuté, implantées sur la tige un peu comme les aiguilles d’un rameau de cyprès. Lorsqu’on la cueille, sa tige goutte une sève laiteuse, collante, un latex rempli de substances toxiques…Attention aux yeux ! celui-ci est irritant.

Elle fleurit au printemps, étalant ses belles inflorescences dans un camaïeu de vert et jaune. Penchons-nous sur ces drôles de fleurs, elles sont peu banales !

Euphorbia détail légendes  

 

 Les fleurs mâles et femelles sont très petites, sans sépales ni pétales colorés. Elles sont regroupées dans une unité de base de l’inflorescence appelée le cyathe. Le cyathe est une coupe comprenant une fleur femelle portée par un long pied et réduite à une grosse masse (l’ovaire) contenant les ovules. Cette fleur femelle est un peu pendante à maturité et émerge du cyathe. L’intérieur du cyathe est tapissé des fleurs mâles, chacune réduite à une seule étamine. A maturité, les étamines émergent aussi de la coupe, comme la fleur femelle pendante. A l’extérieur du cyathe, collées au sommet de la coupe se trouvent 4 glandes à nectar en forme de croissant, aisément reconnaissables. Le cyathe est lui-même placé entre deux bractées (deux « feuilles ») vertes. Le cyathe porte lui-même 2 nouveaux cyathes, plus jeunes, qui s’insèrent à la base de la coupe. On a donc affaire à une inflorescence composée, un cyathe de cyathes.

Euphorbia cyparissias3

Si l’on s’éloigne à nouveau, on repère que les cyathes de cyathes sont portés par de longues « tiges », toutes accrochées au même point, en haut de la tige de l’inflorescence, comme les baleines d’un parapluie. Cette fois, c’est une ombelle, et l’inflorescence globale est une ombelle de cyathes de cyathes, comme chez toutes les euphorbes … Une inflorescence pas facile à comprendre mais voilà de quoi impressionner dans les veillées !

 

Enfin, dernier point et pas des moindres, l’euphorbe petit-cyprès en fleur pousse souvent à proximité d’une autre plante, aux feuilles sessiles mais larges et étalées, rapprochées les unes des autres le long d’une tige qui, lorsqu’on la cueille, goutte elle aussi un latex blanc laiteux et irritant…Euphorbia cyparissias2C’est la même plante, Euphorbia cyparissias, mais parasitée par un champignon, Uromyces pisi, la rouille du pois. Il envahit la plante, modifie profondément sa forme et empêche sa floraison.

Le champignon rend le développement de l’euphorbe complètement fou !

Euphorbia cyparissias parasitée

On distingue au dessous des feuilles de la plante parasitée des points de couleur orange : ce sont les zones d’émission des spores du champignon. Celui-ci, non content d’envahir l’intérieur de la plante, s’en sert de base de lancement … La plante est un hôte intermédiaire pour le champignon : elle lui sert d’incubateur de ses filaments au printemps, de garde-manger et d’antenne émettrice pour la dissémination de ses spores vers leur hôte principal, le pois.