Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le sexe, pourquoi faire ?

Ficaire 7910 2La ficaire porte le doux nom de Ranunculus (la grenouille) ficaria (la figue). Ce drôle de nom latin n'évoque pas directement l'amphibien mais plutôt le milieu où vit cette plante, qui est celui qu'une grenouille pourrait apprécier, comme beaucoup des renoncules de la famille des Renonculacées : milieu humide de préférence, en bord de ruisseau et dans les sous-bois frais.ficaires 7239

Et ficaria ? pour évoquer ces racines particulières de la ficaire, qui, à côté des fines racines classiques de la plante lui permettant d'absorber l'or du sol (eau + minéraux), sont gonflées, dodues, tubérisées. Cela veut dire gorgées de réserves sucrées et dilatées par une multiplication cellulaire nécessaire pour engranger le plus de réserves carbonées possible. 

Ficaire-7255-copie-1.jpgCette mise en réserve se fait l'année précédente, lorsque les feuilles vertes de la petite plante sont bien ouvertes, bien installées et fonctionnelles. Ces feuilles sont en forme de coeur, faciles à reconnaître dans les sous-bois même si les petites fleurs jaunes ne sont plus là! La mise en réserves des produits de la photosynthèse dans les racines tubérisées permet à la plante d'être une des plus rapides au printemps, lorsqu'il s'agit de se réveiller avant les autres. Pas de graine à faire germer, pas de tige, de racines à construire urgemment, tout repart des tubercules en un rien de temps. L'autre gros avantage est qu' d'un tubercule surgit un nouveau pied de ficaire, mais que d'un pied de ficaire l'année dernière, de nombreux tubercules sont nés! Faites le calcul, la multiplication des ficaires est vite réalisée, ce qui explique qu'on la trouve le plus souvent en colonie dans son milieu. 

Quand le pied de ficaire a repris sa croissance à partir d'un tubercule isolé, la plante se construit rapidement et fleurit. Les petites fleurs jaunes de la ficaire éclairent le sous-bois comme des petits soleils au ras du sol! De nombreux pétales, pas toujours présents en même nombre car la plante ne sait pas bien compter... Des pétales qui en vieillissant blanchissent sous le harnois, comme les cheveux de nos têtes, ce qui fait que les ficaires sont parfois bicolores. Les organes sexuels de la fleur sont nombreux : des étamines, des carpelles nombreux au coeur de la fleur... ficaire 7129

Et pourtant, la reproduction sexuée n'est que peu utile pour cette plante, qui colonise son milieu tellement plus vite et plus facilement par ses tubercules racinaires (et même de petits bulbes à l'aisselle des feuilles, que nous montrerons à l'occasion...). Dans ce cas là, "le sexe, pourquoi faire ?", dirait la ficaire! A méditer mais n'oublions pas quand même que le gros défaut de la multiplication végétative qu'utilise la ficaire est qu'elle ne produit que peu de diversité dans la descendance : les tubercules racinaires issus d'un pied de ficaire possèdent tous le même patrimoine génétique (ou si peu différent!), qui sera le seul à se répandre autour de la plante-mère! Un clonage naturel, en somme!