Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

L'armée des Ents, à la Pinatelle du zouave

Garnasse 6334Il est des lieux mystérieux, où les êtres les plus droits se tordent sous l'influence d'une force invisible ... A la Pinatelle du zouave, une forêt proche du Puy-en-Velay, en Haute-Loire, les troncs sont tortueux, les arbres comme des bonzaïs géants. Encore des privations de nourriture, comme au Chier blanc, un autre lieu inquiétant (pour y refaire la balade : Des arbres remarquables accrochés à la Lune) ? 

Garnasse 6227Non ! Pas de punition nutritive ici, pas de sol trop pauvre pour subvenir aux besoins d'un  arbre ! Pas d'effet du climat rude de l'hiver non plus. Seulement la main de l'homme, ou plutôt la scie du boulanger... Ces pins sylvestres (Pinus sylvestris) ont été longuement exploités par le passé, vraisemblabement depuis 1800 et grâce à une pratique qui pourrait remonter au Moyen-Age :  après avoir coupé les troncs à environ 1 m de hauteur, on revenait régulièrement prélever les jeunes branches repartant de ce tronc, afin de récupérer les branchages. Les fagots formés (les "garnes") étaient revendus aux boulangers pour alimenter les fours à pain. L'exploitation de ces pins de boulange (appelés aussi les garnasses) est une forme de sylviculture (littéralement, la culture de la forêt). Elle s'est faite sur une large surface, ce qui a transformé toute la pinède en une forêt fantasmagorique. Les troncs noueux sont particulièrement tortueux. Et puis, depuis environ 60 ans, les pins ne sont plus exploités. Ils ont repris leur croissance et 2 ou 3 branches se sont depuis transformées en troncs bien droits, portés par le tronc d'origine, comme un chandelier à 2 ou 3 branches...

Garnasse 6250ents TolkienLes formes sont curieuses, l'ambiance du lieu glaçante... Une sorte d'armée de bonzaïs géants, mutilés, semblant se mettre en marche, telle l'armée des Ents de Tolkien, mi-hommes, mi-arbres.

Quel avenir pour ce site insolite ? Hélas, le pin sylvestre n'a pas une longévité très importante. La pinède est une forêt de transition et 100 ans représente déjà un bon bout de chemin pour ces arbres. Pour pérenniser ce lieu, il faut reprendre l'exploitation de spins de boulange : des pins ont été plantés récemment à proximité. Ils sont maintenant en âge d'être taillés, à la manière de leurs aînés ...

Et puis, dernière question : pourquoi cette pinatelle (cette pinède) est-elle "du zouave" ?  Parce qu'elle est située au lieu-dit "Le zouave", sur la commune d'Espaly-Saint-Marcel ...