Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

La ronde des champignons

rond-de-sorciere.jpgMais c'est pourtant vrai qu'ils semblent alignés sur un cercle virtuel, ces petits champignons forestiers ! Qu'est-ce qui les force donc à pousser ainsi en rond, comme contraints à participer à une ronde infernale ? Les ronds de sorcière ont depuis toujours fasciné celui qui les trouve, a fortiori si la découverte se fait à la tombée du jour dans un sous-bois sombre, ou dans un pré envahi par la brume matinale... Car ils se rencontrent aussi bien pour des espèces forestières que prairiales.

Rien de sorcier dans cette ronde ! Le rond de sorcière n'est qu'une manifestation à grande échelle du mode de croissance des champignons. Explications : tout champignon prend naissance à partir d'une spore libérée dans l'air et atterrissant sur le sol. La spore est une minuscule structure vivante, réduite à une seule cellule, en état de vie ralentie, bien protégée dans sa paroi, un mur épais et solide qui la protège du dessèchement par l'air et des ultraviolets du soleil. Lorsque la spore tombe au sol dans de bonnes conditions (humidité et un peu de chaleur), elle germe et il pousse alors des filaments de champignon appelés hyphes. Les hyphes fongiques s'allongent, s'étoffent et forment le mycélium, véritable ossature de l'individu champignon. Un champignon, c'est donc d'abord un feutrage de mycélium qui se répand discrètement dans le sol. Or le mycélium pousse à partir d'un point central, la spore, et s'allonge à la même vitesse dans toutes les directions en agrandissant un cercle virtuel dont le centre est la spore d'origine. Ceci est bien visible sur les moisissures qui s'agrandissent en rond à la surface d'un pot de confiture laissé à l'air libre. moisissure 3422

moisissureEn s'approchant un peu, on voit distinctement les filaments du mycélium qui constituent chacun des amas blancs de la moisissure. Le point rouge indique l'emplacement de la spore d'origine et les flèches le mouvement de croissance des hyphes.

     rond-de-sorcière 3304Pour les champignons pérennes, c'est-à-dire ceux qui vivent de nombreuses années et qui justement forment les ronds de sorcière, le mycélium "fructifie" au bout de quelques années d'agrandissement du cercle. Il met en place des organes de reproduction sexuée, les carpophores : un pied et un chapeau fabriquant des spores, c'est le "champignon" que l'on ramasse et que l'on déguste lorsqu'il est comestible. Le rond de mycélium doit être assez grand pour être assez âgé pour fructifier. Il ne fructifie alors qu'aux extrémités des filaments, sur la périphérie du rond de sorcière : on ne voit pas le mycélium dans le sol, seuls émergent les organes sexués dont la disposition trahit le rond de mycélium. Au centre du cercle, le mycélium vieux et usé, celui d'origine qui a poussé à partir de la spore, meurt et chaque année ne repoussent que les bords du cercle, agrandissant un peu plus le rond de sorcière.

Si le cercle de mycélium est vraiment ancien, il se peut qu'on ne puisse plus le voir en entier (le cercle peut en effet atteindre plusieurs dizaines de mètres de diamètre, voire pour certains specimens records, plusieurs centaines de mètres !) et l'arc du cercle est alors pratiquement linéaire et seul un alignement de carpophores rappelle l'existence passée d'un rond de sorcière, comme ici dans le cas de ce rang d'amanites tue-mouches.rond-de-sorcière 4652