Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Belle famille à ombrelles

Fenouil-Foeniculum-vulgare-4999.jpgLe fenouil (Foeniculum vulgare) est une grande et élégante plante de la famille des Apiacées, anciennement appelée Ombellifères. Des Apiacées, elle a tous les caractères ! Les principaux ? D'abord la forme des feuilles, embrassante, c'est-à-dire que la base du pétiole est élargie, aplatie, et vient embrasser amoureusement la tige.

Fenouil-Foeniculum-vulgare-4999-2.jpgOn voit bien sur le fenouil que la base de la feuille forme une sorte de canal hémisphérique dont la base s'accole étroitement à la tige. Toutes les Apiacées possèdent des feuilles de ce type : l'angélique des bois est spectaculaire à ce titre ; la gaine de la base de la feuille est particulièrement développée, enveloppant littéralement la jeune tige en formation. On dit que les feuilles des Apiacées sont engainantesAngelica-sylvestris-6375.jpg

Et puis, deuxième caractère familial que possède le fenouil : l'inflorescence (le regroupement des fleurs) est uneombelle d'ombellules... Qu'est-ce ? L'ombelle est une inflorescence organisée comme un parapluie retourné, qui porterait au bout de chaque baleine une petite fleur. On constate facilement sur l'inflorescence de la grande berce (Heracleum sphondyllium) que les petites ombelles blanches (les ombellules) sont rassemblées en une grosse ombelle. C'est la même chose chez le fenouil, chez lequel les petites fleurs des ombellules sont jaunes. L'ancien nom de la famille célébrait ce caractère, "ombellifère" = qui porte des ombelles ... Gde-Berce-5714.jpg

D'autres caractères encore sont visibles sur les fleurs ou les fruits... Nous les avons détaillés et les détaillerons encore une autre fois ! pour mémoire, voir la liste des articles du blog faisant la part belle aux Apiacées : link

Terminons par une note gourmande ... les Apiacées sont des championnes des odeurs et des saveurs. Le fenouil se mange, bien sûr ! Son goût anisé est particulier. D'autres membres de la famille aussi se mangent : l'angélique en bonbon, le cerfeuil ou l'aneth en condiment parfumé, la cigüe en potion piégée pour Socrate condamné à mort... Pourquoi ces particularités culinaires (ou pharmaceutiques) chez les Apiacées ? Parce que leurs tiges renferment des tissus sécréteurs en quantité, organisés sous forme de canaux creux sécrétant des huiles essentielles qui contiennent un grand nombre de petites molécules actives.