Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Amande et amande

Amandier-8268.jpgLe Koicédon du 11 avril est un fruit aux allures de souris ! En cours de fabrication ici, à partir d'une jolie fleur blanche qui s'épanouit bien avant les feuilles, l'amande est le fruit de l'amandier (Prunus dulcis, Rosacées). Il provient de la transformation après fécondation du seul et unique carpelle (organe femelle) qui constitue le pistil, bien visible au coeur de la fleur, au milieu d'une forêt d'étamines.amandier 7005

amandier-8307.jpgL'amande est une drupe. Qu'est-ce donc ? C'est un fruit à noyau. La paroi extérieure du fruit provient de la transformation de la paroi du carpelle après fécondation (au cours du processus de fabrication du fruit qu'on appelle la nouaison). On distingue encore au sommet de l'amande-fruit le reste de l'extrémité du carpelle (le style tout desséché). Cette paroi du fruit est appelée péricarpe. Elle est formée de 3 épaisseurs : la plus fine à l'extérieur est velue (c'est l'épicarpe); la partie intermédiaire est le mésocarpe, peu épais mais suffisamment pour classer l'amande parmi les fruits charnus; la troisième, la plus interne, est l'endocarpe. C'est lui qui durcit fortement au cours de la maturation du fruit, en se lignifiant comme du bois, pour former le noyau dur. Ces 3 parties sont difficiles à reconnaître sur le cliché, car l'amande est encore jeune.

K 8315

On devine bien dans la coupe de l'amande ci-contre que le carpelle dont provient le fruit est bien une feuille qui se replie sur elle-même et se soude : on voit en effet en haut la trace de cette suture.

On y voit aussi clairement 2 graines en cours de formation, blotties dans la cavité du fruit (le carpelle de la fleur d'amandier est unique mais contient bien dans sa cavité ovarienne deux ovules ; chacun se transforme après fécondation en une graine, tandis que le carpelle se transforme pour former le fruit). On distingue l'enveloppe de chaque graine, blanche. La zone jaunâtre interne est piquetée de nervures vues en coupe : c'est le mésocarpe. L'endocarpe n'est pas encore durci, en position interne du mésocarpe. Il matérialise le bord de la cavité où sont les graines. Le péricarpe, vert foncé et velu à l'extérieur, est également bien reconnaissable. 

Lorsque l'amande sera mûre, le noyau durci contiendra les graines qui sont les amandes que l'on croque une fois débarrassées de leur enveloppe dure. D'ailleurs, le terme amande, utilisé ici pour désigner le fruit de l'amandier, est aussi le vocable adéquat pour désigner toute graine à l'intérieur d'un noyau ! Le noyau de la pêche ou de la cerise contient bien une graine, qu'on appelle l'amande. Il y a donc amande et amande et les deux ne décrivent pas la même chose !