Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voyage au centre de la plante : la tige de bouton d'or

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

bouton d'or TIGE 5302Nouveauté de la rentrée sur le blog Des fleurs à notre porte ! On se miniaturise, on se rapetisse, on se minusculise... et zou ! Voyage au centre de la plante... 

Pour débuter cette rubrique, voyage au centre de la tige d'un bouton d'or, coupée en rondelles de saucisson très fines. La fine rondelle, très mince, délicate comme une dentelle du Puy (ou de Calais, selon vos origines) est traitée et colorée par des produits chimiques barbares, pour lui donner pleine transparence et couleurs contrastées. Elle est alors observée dans un microscope optique, un appareil somme toute assez simple, inventé depuis le XVIIème siècle : un jeu de lentilles grossissantes, une source de lumière, une sorte de grosse loupe pour observer ce que l'oeil ne peut percevoir seul.  

Que voit-on dans cet intérieur végétal ? De petits "ronds" qui sont les cellules composant la plante (nous aussi, nous sommes constitués de cellules, petites briques de base du vivant qui en s'assemblant forment du coeur, du foie, de l'os ou du cerveau; chez la plante, de la feuille, de la tige ou des bourgeons...). Les cellules s'organisent en tissus et les tissus en organes.

Aujourd'hui nous nous promenons dans la tige d'un bouton d'or. La tige est creuse (déchirée en son centre). Au bord de la tige, une rangée de cellules petites et bien rangées : c'est la "peau" de la tige (son épiderme). De drôles d'îlots s'alignent en un cercle à la périphérie de la tige. Ce sont les nervures de la tige, des tuyaux observés en coupe (et donc visibles par une "rond" eux aussi) qui assurent la circulation des liquides, les sèves, dans la tige. Regardons de plus près :

bouton d'or TIGE 5308La nervure est formée de deux tissus côte à côte, indiqués par les flèches verte (c'est le xylème) et rouge (c'est le phloème). Des petits tuyaux roses et d'autres plus gros, verts, sont serrés les uns contre les autres pour former le xylème (flèche verte). Dans ces tuyaux vides, morts, coule le fleuve d'eau (la sève dite brute), montant des racines du sol jusqu'aux feuilles en passant par la tige. Dans les tuyaux roses et petits du phloème (flèche rouge) circule plus lentement la sève élaborée, chargée des substances fabriquées par les feuilles vertes au soleil, des sucres essentiellement. Elle emprunte plutôt le chemin descendant dans la plante, des organes qui la fabriquent en haut (les feuilles) vers ceux qui ont besoin de sucres pour manger, croître ou stocker (les fleurs, les bourgeons, les racines...).

Enfin, on remarque aussi de toutes petites cellules épaisses et jaunes d'or qui encerclent la nervure : un peu de soutien pour ces nervures, pour étayer les tuyaux dans les tiges (c'est du sclérenchyme, un tissu rigide). Autour des nervures et emplissant la tige, un parenchyme de "remplissage", utile pour donner du corps à la tige. 

Bon voyage !

Commenter cet article

irene 17/09/2012 08:21

qui pourrez croire, même ,avec un nom pareil qu'un simple bouton d'or possède autant de joyaux............l'autre jour je voulais écrire " joyeux retour "................

Cakie Des fleurs à notre Porte 19/09/2012 11:48



N'est-ce pas! et merci pour le joyeux retour!! (j'm'disais aussi l'autre jour qu'Irène avait du "fourché" sur le clavier...), amitiés...



La Mante 14/09/2012 19:18

une coupe d'expert !

Cakie Des fleurs à notre Porte 15/09/2012 22:21



Une coupe fine, en tous les cas!



sereineetbienchezmoi 13/09/2012 10:13

C'est intéressant à voir comme ça, on dirait des bulles agglomérées les unes aux autres. On se demande presque comment ça tient ! Bonne journée :)

Cakie Des fleurs à notre Porte 13/09/2012 18:15



Bien observé, belle image que ces bulles ! C'est d'ailleurs une image utilisée par les chercheurs (les bulles de savon) pour comprendre et modéliser les interactions entre les cellules végétales
!  Bravo !