Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Koicédon du 31 octobre trahi par ses bractées

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

K 6580Le Koicédon de mercredi dernier a été vite démasqué ! Trahi par ses longues bractées tridentées (ou trifides), c'est un cône de sapin Douglas (Pseudotsuga menziesii, Pinacées).

douglas 6575Cousin du sapin et de l'épicéa, l'arbre porte des feuilles transformées en aiguilles. Pas de fleurs comme tout conifère qui se respecte, les branches s'ornent de cônes femelles allongés dont les écailles abritent les graines. Le meilleur moyen de ne pas le confondre avec ses cousins (le port du Douglas ressemble à celui de l'épicéa et ses aiguilles, comme chez le sapin, arborent deux lignes blanches sur leur face inférieure (le dessous)...), c'est d'observer les bractées trifides, sortes de feuilles molles s'insérant à la base de chaque écaille et qui émergent longuement du cône. Et puis n'hésitez pas à froissez ses aiguilles molles entre les doigts, un délicat parfum de citronelle s'en échappe...

Pourquoi ce nom de "Douglas" ? L'arbre est originaire d'Amérique du Nord (il est aussi appelé Pin de l'Orégon). Découvert en 1792 par un botaniste nommé Archibald Menzies (d'où son nom d'espèce), il a été importé en Europe au XIXème siècle par David Douglas, comme essence de reboisement à cause de sa croissance très rapide et de son faible niveau d'exigences écologiques. "Pseudotsuga" car il ressemble aussi aux pruches du Canada (de grands sapins élégants).     

Commenter cet article