Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Koicédon du 24 octobre : un cousin d'Etienne Lantier

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Stigmella tityrella 6636Une feuille de hêtre, on l'aura reconnue à sa forme, ses petits poils sur le bord du limbe, et le bourgeon en fuseau pointu que l'on voit à droite. Et cette trace régulière entre deux nervures secondaires ? Faite évidemment par un être qui sait prendre les virages à 45° ! Mais de vrai grignotage comme le fait une honnête chenille ! Non, quelque chose de plus subtil, de plus caché, de plus enfoui ... et qui semble miner la bonne santé de la feuille.

Une galerie régulière, un mineur de talent ? Une mineuse, plutôt ! Il s'agit sur le hêtre de Stigmella tityrella (de la grande famille des Neptipulidés, des cousins d'Etienne Lantier, le mineur de Germinal), un tout petit papillon pas bien reluisant (voir son minois au lien suivant link). Le petit papillon pond son oeuf à l'aisselle d'une nervure secondaire de la feuille, contre la nervure principale. La larve qui en sort, petit asticot aveugle, creuse une galerie dans les tissus juteux de la feuille, en produisant des excréments (appelés "frass") qui lui servent de matériau d'étayage. La galerie oscille d'une nervure secondaire à l'autre comme si la mineuse se cognait aux armatures des ces nervures et rebroussait son chemin jusqu'à la nervure suivante... La galerie se termine sur une "chambre" où la larve s'installe jusqu'à sa métamoprhose (voir link pour l'histoire en détail).

Un bien joli graphisme de forme pour une mineuse de fond ...

Commenter cet article