Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Envoûtement par thigmomorphogenèse

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

chèvrefeuilleLe chèvrefeuille des bois (Lonicera periclymenum, Caprifoliacées) est une plante envoûtante : le parfum de ses fleurs force le promeneur à le chercher dans les fourrés du sous-bois. C'est aussi une plante envoûtante par son port : elle s'enroule lassivement autour des jeunes troncs, c'est une liane.

chèvrefeuille 1800Comment sa tige volubile pousse-t-elle en épousant ainsi son support ? Elle fait pour cela de la thigmomorphogenèse... Un gros mot pour désigner un développement (-morphogenèse) en réponse au toucher (thigmo-, racine grecque pour toucher). Dès qu'un côté de  la liane touche un support, ce côté-là s'allonge alors moins vite que le côté opposé, et ceci en réponse à cette sensation. Le résultat est que la tige s'enroule autour du support. Qui a dit que les plantes ne "sentaient" rien ??   

Commenter cet article

corsaire31 09/09/2011 09:09


Etonnant, non ? ... comme disait Mr Cyclopède.


Cakie Des fleurs à notre Porte 10/09/2011 11:30



Hommage à Desproges, j'aime...



nikou66 08/09/2011 17:20


Pas moi, du moment que ça vie, ça ressent !
bonne soirée
nikou


Cakie Des fleurs à notre Porte 08/09/2011 18:02



Tu as bien raison! Effectivement, la vie a inclus dans ses "packs" la capacité de percevoir le milieu extérieur...quelle qu'en soit la voie! A bientôt, Cakie.