Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le Koicédon du 31 octobre : élégant

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

K-6580.jpgKoicédon d'aujourd'hui : ça sent la citronelle pas loin...

Voir les commentaires

A poils

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

piloselle-6613.jpgLa piloselle (Hieracium gr. pilosella, Astéracées) est une des dernières plantes en fleur, fin octobre. Ses feuilles étalées sur le sol en rosette (pas de tige pour cette petite salade !) sont couvertes de longs poils blancs. Impossible de la louper ! Elle colonise les talus ou les bords de route, gagnant même sur le macadam. Elle est plutôt peu fréquentable : ses racines sécrètent dans le sol des composés toxiques empêchant toute autre plante de germer à ses côtés. Une véritable empoisonneuse !

Voir les commentaires

Le Koicédon du 24 octobre : un cousin d'Etienne Lantier

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Stigmella tityrella 6636Une feuille de hêtre, on l'aura reconnue à sa forme, ses petits poils sur le bord du limbe, et le bourgeon en fuseau pointu que l'on voit à droite. Et cette trace régulière entre deux nervures secondaires ? Faite évidemment par un être qui sait prendre les virages à 45° ! Mais de vrai grignotage comme le fait une honnête chenille ! Non, quelque chose de plus subtil, de plus caché, de plus enfoui ... et qui semble miner la bonne santé de la feuille.

Une galerie régulière, un mineur de talent ? Une mineuse, plutôt ! Il s'agit sur le hêtre de Stigmella tityrella (de la grande famille des Neptipulidés, des cousins d'Etienne Lantier, le mineur de Germinal), un tout petit papillon pas bien reluisant (voir son minois au lien suivant link). Le petit papillon pond son oeuf à l'aisselle d'une nervure secondaire de la feuille, contre la nervure principale. La larve qui en sort, petit asticot aveugle, creuse une galerie dans les tissus juteux de la feuille, en produisant des excréments (appelés "frass") qui lui servent de matériau d'étayage. La galerie oscille d'une nervure secondaire à l'autre comme si la mineuse se cognait aux armatures des ces nervures et rebroussait son chemin jusqu'à la nervure suivante... La galerie se termine sur une "chambre" où la larve s'installe jusqu'à sa métamoprhose (voir link pour l'histoire en détail).

Un bien joli graphisme de forme pour une mineuse de fond ...

Voir les commentaires

Une étoile de terre

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

Geastrum-6485.jpgDrôle de plat qu'offre le sous-bois ce jour-là... ça sent le champignon. Un géastre sessile ! Appelé aussi "Etoile de terre"... Une sorte de "fleur" de champignon dont les "pétales" se sont ouverts en étoile, dégageant la poche fertile du champignon, une sorte de "téton" central par l'extrémité duquel s'échappent les spores du champignon. Un drôle de champignon pas banal !

Voir les commentaires

Des fruits à noyaux

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

aubepine-6582.jpgPetits fruits rouge, charnus, offerts à la gourmandise des passereaux, juste avant les froids hivernaux. L'aubépine (Crataegus monogyna, Rosacées) est une aubaine pour sustenter les petites faims, mais aussi pour fournir un abri pour l'hiver aux oiseaux restants sur place. Arbuste des haies, malmenée par le remembrement, elle fait partie de ces "corridors verts" que l'on préserve maintenant à tout prix. "Monogyna" ? Pourquoi donc ? Parce que le fruit provient de la transformation d'un ovaire à un seul carpelle, comme en témoigne la "petite queue" qui dépasse du fruit : 1 seul ovaire et donc 1 seul noyau dans le fruit.

Voir les commentaires

Le Koicédon du 24 octobre : géométrique

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

K-6636.jpgGéométrie surprenante, croisée en forêt... Koicédon ?

Voir les commentaires

Automne impressionniste

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

automne-6729.jpg"Quand automne en saison revient, la forêt met sa robe rousse"... D'accord, on l'a déjà dit samedi dernier mais cette fois, levons les yeux vers les houppiers : c'est toute la palette du peintre qui s'enflamme. Les hêtres moutonnent d'un flamboiement orangé. Leurs couleurs s'expriment lorsque le vert de leurs chlorophylles disparait, détruit par un recyclage inexorable des composants de leurs feuilles. Le vert disparaissant, les autres pigments foliaires, carotènes et xanthophylles, oranges et jaunes, sont révélés. Profitons-en, les couleurs dureront peu, le vent aura bientôt raison des feuilles jaunissantes.

Voir les commentaires

Le Koicédon ailé est dans le vent

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

K 1538Des graines ailées de pin... simple à première vue ! Mais d'où vient donc ce Koicédon de la semaine dernière? D'une bête pomme de pin...

Pin-1519.jpgLa pomme de pin n'est évidemment pas une pomme... Pour s'en convaincre, on relira  Une "pomme de pin", c'est vraiment une pomme ? . Dans le cône femelle de 2ème année, le cône le plus gros, le plus brun car ses écailles sont lignifiées, on trouve, posées sur chaque écaille qui s'écarte du cône, 2 graines lovées. Elles sont encore présentes sur la photo ci-dessus, ou bien se sont envolées et ne sont a:lors plus visibles que les traces des 2 ailes.

cône femelle pin 956Chaque graine provient d'un ovule fécondé, ovule qui se trouvait sur le dessus de chaque écaille, présent en 2 exemplaires par écaille. On voit sur la coupe d'un cône femelle de l'année, tout petit tout jeune, les ovules ronds et blanchâtres (flèches rouges) qui se transformeront en graines ailées après la fécondation.

La dissémination du pin se fera par le vent, les écailles du cône mûr et lignifié s'ouvrant après 2 années de maturation : portées par le vent, elles s'éloigneront de l'arbre-mère pour germer et s'enraciner plus loin. Le pin est décidément un arbre "dans le vent" !  

Voir les commentaires

Plaisir d'enfance

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

automne-1596.jpg"Quand automne en saison revient, la forêt met sa robe rousse ..." Et quel bonheur alors de fouler le tapis de feuilles mortes ! Parfums d'automne, parfums d'enfance, le bruit crissant des pas et le plaisir de balancer les pieds soulevant un nuage roux...

Voir les commentaires

La Botanique amusante : Résine et sèves, deux liquides non miscibles

Publié le par Cakie Des fleurs à notre Porte

bois de pin en coupe 5218Pour compléter le Koicédon révélé mardi ( Koicédon du 10 octobre : Pinus, as-tu du coeur ? ), une page de la Botanique amusante pour apprendre sans se fatiguer ! Cliquez sur  Résine et sèves, liquides non miscibles

Voir les commentaires

1 2 > >>